L'horaire

de l'écriture

« Sur le plan des horaires, il y avait les fonctionnaires de l’écriture (Barthes), les matinaux (Sarraute), les nocturnes (Cabanis, Modiano) et ceux, capables de travailler n’importe quand, comme Hervé Bazin. »

 

Jean-Louis de Rambures

Survolez les photos.